Manger de saison en juillet

juillet manger saison fruits legumes

Juillet : chaleur et air de vacances. Nos tables regorgent de couleurs et de saveurs estivales, douces et rafraîchissantes. Voyons comment affronter ce mois en se nourrissant de légumes et de fruits de saison.

Sommaire de l'article :

Fruits et légumes de juillet

Fruits de juilletLégumes de juillet
AbricotsAil
PastèqueBetteraves
Bananes siciliennesBasilic
Cerisesbette à carde
FiguesCarottes
Figues de BarbarieConcombre
Fraises tardivesChicorée
FramboisesOignons
CitronsHaricots verts
MelonFèves
Myrtillessalade
MûresAubergine
Des poirespommes de terre
Les pêchesPoivrons
GroseilleTomates
PrunesUn radis
Groseille à maquereauDes radis
 Salade de roquette
 Céleri
 Choucas
 Courgette

Manger de saison en juillet : fruits

juillet saison fruits choix choisir

Juillet est le mois du melon, des prunes, des framboises, des mûres, des pêches et de la pastèque , mais c’est quand même un bon mois pour manger des cerises , des abricots et des fraises (en réalité, ce dernier fruit se trouve dans les variétés tardives, principalement disponibles dans le nord de l’Italie ). Aussi ce mois-ci les figues et les figues de barbarie commencent à arriver . De plus, en juillet, nous trouvons également des bananes et des citrons siciliens.

Le melon est un fruit diurétique, rafraîchissant et désaltérant, vraiment idéal pour affronter la chaleur de juillet . Il est principalement composé d’eau et apporte une bonne quantité de minéraux et de vitamines, notamment du phosphore, du calcium, du potassium, de la vitamine C et de la vitamine B3.

Il contient également de la niacine, une substance antioxydante. Il est riche en fibres et faible en calories ; En fait, 100 grammes de melon fournissent un peu plus de 30 calories. Il a des qualités laxatives.

Les prunes, grâce à leurs propriétés, aident à reconstituer les sels minéraux perdus avec la transpiration et à lutter contre l’asthénie qui peut survenir en raison de la chaleur de juillet. Ils sont également diurétiques et détoxifiants.

Les prunes à peau jaune sont les plus riches en fibres, tandis que les prunes à peau rouge-violet ont une teneur en antioxydants plus élevée. La prune, comme le melon, stimule également la motricité intestinale et est utile en cas de constipation.

Manger de saison en juillet : légumes

juillet saison legumes manger acheter

En juillet, la nature propose concombres, betteraves, fèves, carottes, endives, salades, poivrons, tomates, aubergines , pommes de terre, courgettes , haricots verts, oignons, radis, céleri , roquette et basilic. C’est aussi encore un bon mois pour récolter l’ail frais. La récolte des betteraves commence également en juillet.

Les concombres ont une teneur en eau très élevée , environ 95% de leur poids, et sont avant tout un aliment rafraîchissant et purifiant, en plus d’être peu calorique ; pensez que 100 grammes de pulpe de concombre n’apportent que 12 calories ! De plus, les concombres contiennent de l’acide tartrique, une substance qui inhibe la transformation des glucides, pris avec l’alimentation, en graisses. Pour toutes ces raisons, le concombre représente l’un des meilleurs alliés pour ceux qui veulent perdre du poids, en plus d’être un excellent aliment pour affronter la chaleur de juillet.

La tomate est la reine de la table d’été. Utilisons-le cuit et cru, dans mille plats différents, pour assaisonner pâtes, pizzas, pains et friselles, pour donner de la couleur et de la saveur aux salades composées, pour préparer des sauces et dips en tout genre. Les tomates, en plus d’être savoureuses et colorées, ont de nombreuses qualités bénéfiques : ce sont des antioxydants, riches en vitamines et minéraux, faciles à digérer.

En juillet, et durant toute la saison estivale, gardez un plant de basilic sur le balcon, il servira à enrichir vos plats. Un petit vase suffit, à placer en position ensoleillée mais en même temps à l’abri, surtout du vent. Le sol doit toujours être maintenu humide et les inflorescences doivent être coupées régulièrement pour favoriser la croissance des feuilles.

Les conserves de juillet

Juillet est le bon mois pour se préparer…

Plongé au cœur de l’été, juillet est aussi l’un des mois de l’abondance, et c’est le bon moment pour faire quelques conserves. Voyons donc 5 idées pour conserver certains types de fruits et légumes de saison en juillet.

1 Cerises à l’alcool

Disponibles entre mai et juin, les cerises sont des fruits très agréables, ainsi que adaptées à diverses préparations maison. Grâce à sa composition en substances bioactives, comme la cyanidine, la quercétine et les catéchines, la cerise est également riche en propriétés, notamment antioxydantes et anti-inflammatoires. Si on veut les déguster même hors saison, une méthode alternative pour les conserver est de les mettre sous alcool. À cet égard, une recette simple suit.

Ingrédients:

  • 800 g de cerises;
  • 400 ml d’alcool pur pour liqueurs;
  • 300 ml d’eau;
  • 100 g de sucre.

Procédure :

Tout d’abord, lavez soigneusement les cerises et retirez les queues ; puis, séchez les cerises avec du papier absorbant et gardez-les de côté. Ensuite, faites bouillir la quantité d’eau indiquée et dissolvez le sucre. Laisser refroidir le sirop ainsi préparé, puis ajouter l’alcool. À ce stade, disposez les cerises dans des bocaux en verre stérilisés (avec fermeture hermétique), puis recouvrez-les complètement avec le liquide. Enfin, fermez bien les bocaux et rangez-les dans un endroit sombre et à l’abri de l’humidité. Les cerises peuvent être consommées au bout d’un mois et demi.

2 figues confites caramélisées

Les figues sont des fruits particulièrement appréciés pour leur douceur relative. De plus, ils contiennent une bonne quantité de vitamine C, ainsi que du phosphore et du magnésium. On attribue aux figues des propriétés bénéfiques pour le tube digestif et le foie, ainsi qu’un potentiel antioxydant et anti-inflammatoire. Nous vous proposons ci-dessous une recette de préparation de figues caramélisées, utile pour consommer des figues même après l’été.

Ingrédients:

  • 1 kg de figues;
  • 100 g de sucre;
  • Le zeste d’un citron ;
  • Le zeste d’une orange ;
  • Rhum au goût

Méthode:

Pour commencer, lavez délicatement les figues et placez-les dans une casserole également adaptée au four. Pendant ce temps, coupez les zestes d’agrumes en fins filaments. Les figues doivent donc être saupoudrées de sucre (dans les quantités indiquées), d’écorces d’agrumes et de quelques gouttes de rhum. Couvrir le tout d’un torchon et laisser macérer les figues toute la nuit. À ce stade, transférez la casserole à feu doux et laissez cuire pendant deux minutes. Pendant ce temps, préchauffez le four à 180°C, puis laissez cuire 20 minutes : le liquide dégagé par les figues va se caraméliser. Une fois refroidies, les figues peuvent être transférées dans des bocaux en verre stérilisés. Ceux-ci doivent être hermétiquement fermés et bouillis pendant une heure, puis stockés dans le garde-manger (pendant 2 ou 3 mois).

3 concombres aigre-doux

Comme nous l’avons déjà vu plus haut, les concombres sont des légumes riches en vitamines et minéraux. Elles possèdent des propriétés drainantes et purifiantes, mais aussi antioxydantes et anti-inflammatoires. Se prêtant à la préparation de conserves, les concombres sont excellents en version aigre-douce, voyons comment faire.

Ingrédients:

  • 1 kg de concombres;
  • 800 ml de vinaigre;
  • 800 ml d’eau;
  • 100 g de sucre;
  • 2 pincées de gros sel;
  • Poivrer au besoin

Mode opératoire :

Tout d’abord, lavez les concombres et retirez les extrémités, puis coupez-les en rondelles. Transférez les concombres dans une passoire et saupoudrez-les de gros sel (une pincée), puis laissez l’eau de la végétation s’écouler pendant quelques heures. Faire bouillir l’eau, le vinaigre, le sucre et la pincée de sel restante, puis rincer les concombres et les transférer dans le liquide bouillant. Cuire les concombres pendant 5 à 6 minutes. Après cet intervalle, répartissez les concombres dans des bocaux en verre stérilisés (munis d’un joint hermétique) et recouvrez-les du liquide de cuisson. Laisser un centimètre vide entre la surface du liquide et le bord. Rangez les bocaux dans le garde-manger et attendez deux semaines avant de consommer les concombres.

4 Fèves à l’huile

Les fèves sont des légumineuses que l’on peut encore trouver fraîches en juillet et qui apportent une bonne quantité de protéines végétales, de glucides complexes et de fibres. Elles sont également riches en potassium, fer et phosphore, ainsi qu’en folate, vitamine A et vitamine K. Les fèves fraîches sont une excellente alternative à la version sèche disponible toute l’année : voyons, à ce propos, comment les conserver en huile. .

Ingrédients:

  • 2 kg de fèves fraîches (cosses);
  • Un demi-litre de vinaigre;
  • 200 ml d’eau;
  • Une pincée de gros sel;
  • 2 gousses d’ail hachées;
  • Huile d’olive au goût;
  • Grains de poivre noir au goût

Mode opératoire :

Faire bouillir l’eau et le vinaigre en ajoutant une pincée de sel. Pendant ce temps, écosser les haricots et les tremper dans de l’eau et du vinaigre, puis les laisser bouillir pendant 3 ou 4 minutes. Égouttez les haricots et laissez-les refroidir. À ce stade, répartissez les grains dans des bocaux en verre, stérilisés et refermables hermétiquement, en ajoutant également quelques grains de poivre et l’ail émincé. Couvrir les haricots avec l’huile d’olive, jusqu’à un centimètre de la surface, en évitant la formation de bulles d’air. Conserver dans le garde-manger.

5 Poivres à l’huile

Très savoureux et aux couleurs vives, les poivrons sont également riches en vitamine C et autres micronutriments. Ces légumes d’été typiques se voient attribuer des propriétés reminéralisantes et, grâce à la teneur relative en caroténoïdes, également des propriétés bénéfiques pour la santé des yeux. De plus, les piments favorisent le bien-être intestinal. Comme d’autres légumes, eux aussi se prêtent à la conservation dans l’huile : voyons, maintenant, comment les préparer.

Ingrédients:

  • 2 kg de poivrons (rouge et jaune);
  • 1 L de vinaigre;
  • Un demi-litre d’eau;
  • Une pincée de gros sel;
  • 2 gousses d’ail hachées;
  • Huile d’olive au goût;
  • Poivre noir en grains au goût;
  • Quelques feuilles de menthe et de basilic.

Méthode:

Rincez les poivrons à l’eau courante et procédez au décorticage en éliminant tous les déchets. Ensuite, coupez les poivrons en fines lanières et lavez-les à nouveau à l’eau courante. À ce stade, faites bouillir l’eau et le vinaigre en ajoutant le sel. Plonger les poivrons dans de l’eau bouillante et cuire 10 minutes. Au bout de ce temps, égouttez les poivrons et laissez-les sécher à l’air libre. À l’intérieur de bocaux en verre stérilisés (et hermétiquement fermés), couchez les poivrons et l’huile, en ajoutant également du poivre, de l’ail et des herbes. Continuez ainsi jusqu’à un centimètre de la surface et pressez les poivrons avec une fourchette : les éventuelles bulles d’air doivent être éliminées et les poivrons doivent être entièrement recouverts d’huile. Conservez les bocaux dans le noir, dans un endroit frais et sans humidité.

Une recette pour manger de saison en juillet :

Salade Kamut aux légumes de saison

Ingrédients (pour 4 personnes) : 300 grammes de Kamut en grains, un gros poivron, une grosse aubergine, un oignon, 250 grammes de courgettes, basilic, huile d’olive extra vierge, sel

Mode opératoire : faire cuire les légumes coupés en cubes ou en lanières dans une poêle avec de l’huile d’olive ; à commencer par l’aubergine, le poivron et l’oignon, qui ont un temps de cuisson plus long ; lorsque ces légumes sont presque cuits, ajouter les courgettes, saler et laisser refroidir. Assaisonnez le Kamut en grains, préalablement cuit et déjà froid, terminez par quelques feuilles de basilic frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.