Manger de saison en juin

juin manger saison fruits legumes

Juin, c’est enfin l’heure des fruits et légumes les plus délicieux qui soient. Voyons ce qu’il faut mettre dans le panier pour manger en saison et quelles sont les propriétés des aliments individuels.

Sommaire de l'article :

Fruits et légumes de juin

Fruits de juinLégumes de juin
AbricotsAil
Cerises acidesAsperges
Bananes siciliennesBasilic
Cerisesbette à carde
FraisesArtichauts
FramboisesCarottes
MyrtillesConcombres
NéflierOignons de printemps
Les pêchesChicorée
PrunesHaricots verts
 Fèves
 salade
 Aubergine
 Nouvelles pommes de terre
 Poivrons
 Petits pois
 Tomates
 Un radis
 Des radis
 Salade de roquette
 Céleri
 Courgette

Manger de saison en juin : fruits

juin saison fruits choix choisir

Juin : c’est encore la période des fraises, des cerises et des nèfles , mais c’est surtout le mois des abricots .

L’abricot, en plus d’être un fruit qui comble le palais des petits et des grands, est un concentré de nutriments : il contient du bêta-carotène et du lycopène ; ils sont riches en fibres; peut se vanter d’avoir une bonne quantité de vitamine A.

Elles sont douces et gourmandes et ont un bon pouvoir rassasiant face à un apport calorique très faible. Ils conviennent à tous, même aux enfants en phase de sevrage. En juin donc, ne manquez absolument pas les abricots ; utilisez-les avant tout comme une collation gourmande, à emporter toujours avec vous, même à la plage et en voyage, ce que le climat chaud mais pas encore bouillant vous invite à faire.

En juin, les pêches commencent également à apparaître : parfumées, sucrées, charnues et rafraîchissantes, diurétiques et purifiantes, elles ont aussi une teneur calorique assez limitée. De plus, il existe déjà des baies et des fruits tropicaux désormais également cultivés dans notre pays, comme les bananes de Sicile.

Manger de saison en juin : légumes

juiin saison legumes manger acheter

Juin est un mois où il est absolument impossible de déroger à la règle de ne manger que des légumes de saison car sur les étals des marchés on trouve les légumes les plus gourmands, ceux qui se prêtent aux préparations les plus imaginatives et délicieuses : courgettes avec leur belle fleur, aubergines, carottes, haricots verts, asperges , betteraves, concombres, fèves, radis, céleri , roquette, pois, radicchio, poivrons et tomates ; et parmi les herbes aromatiques, le basilic, qui contribue à rendre parfumé et invitant même le plat le plus banal.

Les courgettes sont rafraîchissantes, hydratantes et peu caloriques ; aider à faire face aux premières chaleurs. Les aubergines sont les reines incontestées de la table d’été, mais ne pensez pas à les manger crues, car dans ce cas elles sont toxiques. Riches en fibres et en acide folique , elles possèdent de bonnes qualités antioxydantes. C’est un légume assez délicat, il faut donc le manger très frais.

Les haricots verts sont riches en fibres, en vitamines et en minéraux, notamment en potassium. Ils sont excellents bouillis puis assaisonnés avec de l’huile d’olive simple et du sel, ou utilisés pour préparer des entrées avec un parfum et une saveur d’été.

Télécharger : manger de saison en juin

Les conserves de juin

Juin est le bon mois pour se préparer…

Faisant place au printemps et à l’été, June propose divers produits du terroir aux propriétés intéressantes. A cet égard, il peut être utile de conserver certains de ces aliments, afin de pouvoir les apprécier même hors saison. Nous décrirons ci-dessous quelques recettes typiques de l’époque.

1 Abricots au sirop

Se positionnant parmi les produits d’été, les abricots sont des fruits très agréables avec d’excellentes propriétés nutritionnelles. Comme nous l’avons déjà vu, ils ont une quantité intéressante de potassium et de bêta-carotène, mais aussi de vitamine C et d’autres composants antioxydants. Enfin, la teneur en fibres est également bonne. Les abricots sont donc excellents pour lutter contre les radicaux libres et la constipation, mais aussi pour favoriser la santé des yeux, de la peau et du cœur. En plus d’être frais, ces fruits peuvent aussi être appréciés en version sirop à consommer hors saison : voyons comment procéder à la préparation.

Ingrédients:

  • 2 kg d’abricots;
  • 3L d’eau;
  • 150 g de sucre;
  • Jus de citron au goût

Mode opératoire :

Tout d’abord, préparez le sirop : faites bouillir l’eau et ajoutez le sucre, puis mélangez pendant 10 minutes, en obtenant un liquide homogène. Gardez le sirop de côté. Laver les abricots, les blanchir pendant deux minutes et les laisser refroidir ; puis coupez les fruits en deux, retirez le noyau et arrosez-les de jus de citron. Répartir les abricots dans des bocaux en verre stérilisés et hermétiques, puis les recouvrir de sirop jusqu’à un centimètre de la surface. Fermez les bocaux et enveloppez-les avec des chiffons en coton, puis faites-les bouillir pendant une demi-heure. Laissez les bocaux refroidir dans la marmite et séchez-les soigneusement, puis conservez-les et attendez un mois avant de consommer les abricots.

2 Confiture de nèfles d’été

Riches en eau, en micronutriments et en fibres, les nèfles sont bonnes à manger et bénéfiques pour la santé humaine. Ces petits fruits favorisent notamment la régularité intestinale, ainsi que la santé cardiovasculaire et rénale. Il y a aussi des avantages pour la santé des yeux et de la peau. Dotées d’une saveur et d’une texture caractéristiques, les nèfles se prêtent à la préparation d’une excellente confiture : voyons comment la préparer.

Ingrédients:

  • 2 kg de néflier;
  • 300 g de sucre;
  • Une cuillère à café de cannelle moulue
  • Jus d’un citron.

Mode opératoire :

Lavez les nèfles et retirez la peau et le noyau, puis transférez-les dans un grand bol. Couvrir la nèfle de jus de citron, de sucre et de cannelle, puis bien mélanger et laisser reposer 2 ou 3 heures. Transférer les nèfles dans une grande casserole et laisser mijoter pendant 40 minutes en remuant souvent. Par conséquent, mixez la nèfle dans une casserole avec un mixeur plongeant et poursuivez la cuisson pour épaissir la préparation. Une fois la bonne consistance atteinte, transférer la confiture dans des bocaux en verre stérilisés à fermeture hermétique. Retournez les bocaux et laissez-les refroidir.

3 pépites de fraises séchées

Dotées d’une saveur caractéristique et de couleurs vives, les fraises sont des fruits peu caloriques et riches en précieux micronutriments. Parmi ceux-ci, le manganèse et la vitamine C se distinguent, mais il existe plusieurs composants bioactifs, tels que la quercétine et le campférol. De par leurs caractéristiques de composition, les fraises possèdent des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Grâce à quelques astuces, comme l’utilisation d’un sèche-linge, les fraises peuvent être consommées hors saison. À cet égard, voyons comment préparer de simples chips de fraises.

Seulement 1 kg de fraises pas trop mûres sont nécessaires pour cette préparation.

Mode opératoire :

Tout d’abord, lavez les fraises et retirez la tige, puis coupez-les en fines tranches. Disposer les tranches sur le plateau du séchoir et régler la température du séchoir à 50°C. Enfin, laissez sécher les fraises pendant 8 heures.

4 concombres marinés

Les concombres sont des légumes aux propriétés nutritionnelles intéressantes. En fait, ils contiennent une excellente quantité de potassium et de phosphore, ainsi que de la vitamine K, de la vitamine C et du folate. Grâce à leur apport calorique négligeable et leur teneur en acide tartrique, ils sont parfaitement adaptés au contrôle du poids. De plus, les concombres ont des propriétés antioxydantes et purifiantes. Récoltés en été, ces légumes peuvent être conservés dans du vinaigre, et donc aussi consommés hors saison : voyons donc comment les préparer.

Ingrédients:

  • 2 kg de concombres;
  • 2 L de vinaigre de vin ;
  • 2 gousses d’ail;
  • Deux pincées de gros sel;
  • Poivre noir au goût

Mode opératoire :

Lavez les concombres à l’eau courante et retirez la tige, puis séchez-les et coupez-les en tranches (ou lanières). Transférer les concombres dans un bol et ajouter deux pincées de gros sel, puis mélanger pour bien répartir le sel. Couvrir le bol avec un chiffon propre et laisser reposer pendant 10 à 12 heures. À ce stade, rincez à nouveau les concombres et tamponnez-les avec un chiffon, puis répartissez-les dans des bocaux en verre stérilisés à fermeture hermétique. Ajoutez également quelques grains de poivre noir. Pendant ce temps, versez le vinaigre dans une casserole et placez sur feu doux jusqu’à ébullition. Enduisez les concombres de vinaigre bouillant et fermez les bocaux. Conservez les concombres dans le garde-manger pendant un mois ou deux avant de les consommer.

5 Confiture de pois nature

Comme toutes les légumineuses, les pois frais se caractérisent également par une fraction importante de protéines végétales et de glucides. De plus, ils sont riches en potassium et en phosphore, mais aussi en acide folique et en vitamine C. La consommation de pois frais se prête au contrôle de la glycémie, ainsi que du taux de cholestérol sanguin. Voyons comment conserver naturellement les petits pois frais, afin qu’ils puissent être consommés même hors saison.

Ingrédients:

  • 2 kg de pois frais (cosses);
  • 1 L d’eau (quantité pour les conserves) ;
  • Une cuillerée de sel.

Mode opératoire : Dans

un premier temps, écossez les petits pois et transférez-les dans de l’eau bouillante, puis laissez-les cuire 2 à 3 minutes maximum. À ce stade, égouttez les petits pois et rincez-les à l’eau courante froide, puis égouttez-les. De côté, faites bouillir la quantité d’eau indiquée et ajoutez le sel. Pendant ce temps, répartissez les pois dans des bocaux en verre stérilisés et couvrez-les d’eau fraîchement préparée. Fermez les bocaux et laissez-les bouillir pendant une heure, puis laissez-les refroidir et rangez-les dans le garde-manger.

Une recette pour manger de saison en juin :

Fleurs de courgettes en pâte

C’est une recette vraiment délicieuse. La friture n’est pas une méthode de cuisson saine, mais utilisée avec modération et en utilisant la bonne huile, de temps en temps on peut même se faire plaisir.

Ingrédients (pour 4 personnes) : environ 300 grammes de fleurs de courgettes fraîches, 190 grammes de farine de semoule de blé dur, 280 ml d’eau minérale pétillante ou de bière, beaucoup d’huile adaptée à la friture, c’est-à-dire une huile qui a un point de fumée élevé ( par exemple l’huile d’olive ou l’huile de tournesol à haute teneur en acide oléique)

Mode opératoire : lavez les fleurs de courgettes en les plaçant dans un bol d’eau froide puis mettez-les à sécher sur un torchon propre ; c’est une opération à faire avec beaucoup de délicatesse car les fleurs de courgettes s’abîment facilement. Préparez une pâte avec la farine de semoule de blé dur et de l’eau minérale pétillante ou de la bière, qui doit être très froide. Amener l’huile à bonne température, passer les fleurs de courgettes dans la pâte, les faire revenir puis saler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.