Manger de saison en septembre

septembre manger saison fruits legumes

Septembre : l’été touche à sa fin et l’automne est en route. Il fait encore chaud mais les vacances sont finies ou touchent à leur fin. Voyons comment affronter ce mois avec le bon élan, en mangeant des fruits et légumes de saison.

Sommaire de l'article :

Fruits et légumes de septembre

Fruits de septembreLégumes de septembre
Figuesbette à carde
Figues de BarbarieCarottes
JujubeChoux
FramboisesConcombres
AmandesChicorée
PommesHaricots verts
MelonsSalades
MyrtillesAubergine
Mûrespommes de terre
NoisettesPoivrons
Des poiresTomates
Les pêchesPoireaux
PamplemoussesUn radis
PrunesNavets
Grain de raisinDes radis
 Salade de roquette
 Céleri
 Épinard
 Citrouilles
 Courgette

Manger de saison en septembre : fruits

septembre saison fruits choix choisir

Septembre est un bon mois pour manger des mûres , des myrtilles et des framboises ; raisins et poires . Mais les prunes , les melons , les pêches , les figues et les figues de barbarie sont également de saison .

Les myrtilles sont très riches en antioxydants ; selon l’ échelle ORAC , mise au point par le département de l’agriculture des États-Unis pour mesurer les qualités antioxydantes des aliments, la myrtille arrive en tête de liste.

Septembre est donc un mois parfait pour faire le plein d’antioxydants, si précieux pour empêcher l’action des radicaux libres, responsables du vieillissement cellulaire à la base de nombreuses maladies. De plus, les myrtilles sont assez riches en vitamine B9.

Avec le raisin on peut faire le plein de sucres immédiatement disponibles. Les raisins contiennent de l’acide linoléique, un acide gras essentiel appartenant à la série des oméga-6 ; stimule la motricité intestinale et possède des qualités diurétiques et détoxifiantes.

Le noir est très riche en antioxydants, notamment en resvératrol, un phénol non flavonoïde reconnu pour de nombreuses qualités (anti-inflammatoire, antibactérien, antifongique, etc.). Enfin, les jujubes , petit fruit riche en bienfaits , font également leur apparition en septembre

Manger de saison en septembre : légumes

septembre saison legumes manger acheter

Septembre est encore la saison pour manger des poivrons , des aubergines , des courgettes et des tomates , mais en même temps les potirons et les choux apparaissent , et l’automne commence à sentir bon dans la nature. C’est aussi une bonne saison pour manger des haricots verts, des concombres et des betteraves.

Les haricots verts, bien qu’appartenant à la famille des Légumineuses, ont des qualités plus proches de celles des légumes. Ils sont en effet très riches en eau et ont une plus petite quantité de protéines. Ils contiennent de nombreuses fibres et favorisent donc la motilité intestinale. Elles peuvent se targuer d’une excellente teneur en vitamine A et en sels minéraux, notamment de potassium . Elles sont peu caloriques, environ 18 Kcal pour 100 grammes, et ont des qualités diurétiques et rafraîchissantes.

Conserves de septembre

Septembre est le bon mois pour se préparer…

Portant avec lui les derniers aperçus de l’été, septembre recèle divers cadeaux de la terre, offrant tout autant de possibilités culinaires. À cet égard, nous décrirons certaines des conserves faites avec des aliments de septembre, excellentes à essayer à la maison.

1 Jujube en esprit

Peu connus par rapport aux autres aliments végétaux couramment utilisés, les jujubes sont des fruits d’automne aux propriétés intéressantes. Ils présentent une excellente teneur en micronutriments, tels que les vitamines C et B3, mais aussi en potassium et en phosphore, ainsi qu’en composants bioactifs, tels que les saponines. De par sa composition, le jujube est particulièrement bénéfique pour la santé humaine. Une des méthodes pour conserver ces aliments est la préparation des jujubes dans l’alcool : voyons comment procéder à la préparation.

Ingrédients:

  • 800 g de jujube ;
  • 800 ml d’alcool pur pour liqueurs;
  • 100 g de cassonade;
  • Écorce d’une orange ;
  • Zeste d’un citron.

Méthode:

Lavez les jujubes et les agrumes sous l’eau courante et essuyez le tout avec un chiffon propre. Enlevez la peau de l’agrume (en faisant attention de ne pas enlever également la partie blanche la plus interne), coupez-le en filaments et gardez-le de côté. À ce stade, transférez les jujubes dans un bocal en verre stérilisé, de la bonne capacité et muni d’un joint hermétique. À ce stade, ajoutez les écorces d’agrumes, le sucre et 200 ml d’alcool, puis fermez le récipient et secouez-le légèrement pour mélanger le contenu. Conserver le pot dans un endroit assez ensoleillé et attendre 3 semaines ; de temps en temps, secouez le bocal. Après ce laps de temps, il est possible de rouvrir le bocal et de recouvrir les jujubes avec la quantité d’alcool restante.

2 pruneaux au sirop

Drainantes, antioxydantes et notoirement utiles pour la régularité intestinale, les prunes sont riches en micronutriments, comme le potassium, le magnésium et le phosphore, mais aussi en vitamine C et en vitamine E. Par ailleurs, une teneur intéressante en polyphénols est à noter. Comme nous l’avons vu plus haut, septembre est encore un bon mois pour trouver des prunes fraîches, et cette préparation peut être un bon moyen de conserver les prunes et de les consommer même lorsqu’elles sont hors saison.

Ingrédients:

  • 2 kg de prunes;
  • 3L d’eau;
  • 150 g de sucre;
  • Jus de citron au goût

Mode opératoire :

Pour commencer, préparez le sirop en faisant bouillir l’eau avec le sucre. Mélangez le tout pour obtenir un liquide transparent et réservez-le de côté. Pendant ce temps, blanchissez les prunes dans de l’eau pendant quelques minutes et, une fois refroidies, coupez-les en deux et retirez le noyau. Les pruneaux doivent ensuite être saupoudrés de citron (jus) et répartis dans des bocaux en verre stérilisés à fermeture hermétique. Couvrez les prunes avec le sirop et fermez les bocaux, puis mettez-les à bouillir pendant une demi-heure. Enfin, rangez les prunes dans le garde-manger.

3 raisins secs au four (raisins secs)

Sans aucun doute parmi les fruits les plus agréables et les plus appréciés, les raisins sont connus dans le domaine nutritionnel pour leur excellente teneur en antioxydants, parmi lesquels se distingue le resvératrol . Il existe également des micronutriments précieux, tels que la vitamine C, la vitamine B6 et le potassium. Hors saison, le raisin se décline en version séchée, utile dans diverses recettes, y compris salées. Voyons maintenant comment préparer des raisins secs à la maison , une méthode utile pour conserver ce fruit plus longtemps. Pour la préparation, l’utilisation du four est proposée.

Ingrédients:

  • 400 g de raisins (baies);
  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude;
  • 1L d’eau.

Procédure :

Tout d’abord, lavez les raisins à l’eau courante et séchez-les avec un chiffon propre. Ensuite, faites bouillir l’eau et ajoutez le bicarbonate de soude. Transférer les raisins dans l’eau et les blanchir pendant 20 à 30 secondes. Après ce laps de temps, égoutter les raisins et les passer à nouveau sous l’eau courante froide. À ce stade, recouvrez une plaque à pâtisserie d’une feuille de papier sulfurisé et disposez les raisins sur sa surface. Placer le tout dans un four préchauffé à 130°C, pendant 2 à 3 heures (en terme de temps et de température, chaque four peut faire la différence).

4 Potiron aigre-doux confit

Définitivement appréciée pour son goût sucré, la citrouille commence à faire son apparition sur nos tables dès septembre. C’est un légume au profil nutritionnel excellent, riche en calcium, phosphore et potassium, mais aussi en vitamine C, vitamines B et bêta-carotène. La version aigre-douce est une délicieuse préparation, excellente pour rehausser les caractéristiques de ce légume et le conserver longtemps : voyons comment le préparer.

Ingrédients:

  • 1 kg de citrouille;
  • 100 g de sucre;
  • Zeste de citron râpé;
  • 300 ml de vinaigre;
  • Sel au goût;
  • Poivrer au besoin

Mode opératoire :

Nettoyez la citrouille en enlevant la peau, les filaments et les pépins, puis coupez-la en morceaux. Transférer la citrouille dans un bol et la recouvrir de sucre et d’une pincée de sel et de poivre; recouvrir le tout avec le vinaigre et le zeste de citron, puis mélanger. Laisser reposer la citrouille pendant 24 heures. Après ce temps, répartissez la citrouille (avec le liquide de marinade) dans des bocaux en verre stérilisés et hermétiquement refermables, puis faites bouillir les bocaux pendant une demi-heure. Laissez les bocaux refroidir dans la marmite et séchez-les, puis rangez-les dans un endroit frais et sec. Attendez une semaine avant de consommer la citrouille.

Crème 5 Poivres à conserver en bocal

Septembre est probablement le dernier mois pour trouver des poivrons frais, un légume typique de l’été. Les poivrons sont riches en minéraux et en vitamines : parmi les micronutriments en jeu se distinguent le calcium, le phosphore et la vitamine C. Ces légumes ont des propriétés différentes : ils sont antioxydants et reminéralisants, mais aussi bénéfiques pour la santé cardiovasculaire. Le faible apport calorique est préservé dans cette recette simple, qui permet de conserver les poivrons sans ajout de matières grasses ni de sucres.

Ingrédients:

  • 2 kg de poivrons rouges;
  • Sel au goût

Mode opératoire :

Lavez les poivrons et enlevez tous les restes, puis coupez-les en gros morceaux. Faites-les cuire dans de l’eau bouillante pendant une demi-heure, puis arrêtez la cuisson et retirez l’eau. Mixer les poivrons au mixeur plongeant, jusqu’à obtenir une crème homogène ; par conséquent, ajoutez une petite quantité de sel et mélangez. Transvaser la crème de poivrons dans des pots en verre préalablement stérilisés et munis d’une fermeture hermétique. Remplissez les bocaux jusqu’à un centimètre du bord et fermez-les hermétiquement, puis mettez-les à bouillir pendant une demi-heure. Laissez les bocaux refroidir à l’intérieur du pot, puis séchez-les et transférez-les dans le garde-manger.

Une recette pour manger de saison en septembre

Spaghetti aux tomates et haricots verts

Ingrédients (pour 4 personnes) : 320 g de spaghettis, 500 g de haricots verts, 5 tomates San Marzano, une gousse d’ail, huile d’olive extra vierge, sel, chapelure.

Mode opératoire : nettoyez les haricots verts en enlevant les deux extrémités (tige et pointe) et en les lavant à l’eau douce, puis faites-les bouillir dans de l’eau salée. Blanchir les tomates San Marzano, retirer la peau et les hacher grossièrement. Faire revenir une gousse d’ail dans un peu d’huile d’olive, retirer la gousse d’ail de la poêle et ajouter d’abord les tomates puis les haricots verts préalablement cuits; saler et assaisonner les spaghettis; terminez le plat avec une généreuse pincée de chapelure et un filet d’huile d’olive extra vierge crue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.